Suivi du #GCVD - 2019-05-21 - Réponse du Conseil d'Etat à l'interpellation Aliette Rey-Marion - Au secours des festivals d'Avenches !


#1

Point 19: Réponse du Conseil d’Etat à l’interpellation Aliette Rey-Marion - Au secours des festivals d’Avenches !

https://www.vd.ch/toutes-les-autorites/grand-conseil/prochaine-seance/seance-du-mardi-21-mai-2019/reponse-du-conseil-detat-a-linterpellation-aliette-rey-marion-au-secours-des-festivals-davenches/

Cette interpellation, déposée en mai 2017, l’auteur appelait le CE au secours du Festival d’Opéra d’Avenches. En effet, fin 2016, les organisateurs ont annoncé leur décision de ne pas reconduire cet événement, par manque d’argent. Le problème est que la suppression de ce festival risque de mener deux autres festivals, Avenches Tattoo et Rock Oz’Arènes, dans de grosses difficultés financières. En effet, il s’avère que les trois événements finançaient l’installation des gradins dans les arènes d’Avenches, dont le coût s’élève à plus de 200’000CHF.

Dans sa réponse à la députée, le CE note qu’ une convention-cadre fixant le soutien d’activités d’importance régionale ou suprarégionale a étésignée en date du 3 décembre 2015 entre l’Etat et les deux associations de communes qui sont l’Uniondes Communes Vaudoises (UCV) et l’Association de Communes Vaudoises (AdCV). Cetteconvention définit les modalités et les critères d’attribution des aides cantonales aux projets . Il répond ainsi aux deux questions suivantes posées par la députée:

1. Que pense le Conseil d’État de l’annulation de l’Opéra d’Avenches, édition 2017 ?

Le CE rappelle que le Festival d’Opéra d’Avenches recevait, jusqu’en 2017, une somme de 100’000CHF du département de la culture. En effet, le Canton de Vaud reconnaît la valeur culturelle supra-régionale, voire intercantonale, de cette manifestation. Cependant, celle-ci est fortement tributaire de la météo qui a malheureusement été très défavorable au cours des dernières éditions, obligeant les organisateurs à annuler des représentations, ce qui a débouché sur des coûts additionnels, mettant en péril son équilibre financier. La direction de la fondation a donc décidé de ne pas organisé l’édition de 2017 et de se donner du temps pour revoir complètement le concept du festival, afin de pouvoir le relancer sur de meilleures bases. En parallèle, la commune d’Avenches a alloué une aide financière, sous forme d’une diminution de charges de Fr. 80’000.- pour le montage et le démontage des gradins provisoires dans les arènes, aux deux autres festivals pour qu’ils puissent continuer à se produire.

2. Est-ce que le Conseil d’État pense pouvoir trouver une solution afin de partager la subvention cantonale sur l’ensemble du canton ?

Le CE rappelle que selon la LVCA, le Canton apporte son soutien financier pour tout type d’événement culturel d’intérêt supra-régional, voire intercantonal, à partir du moment où celui-ci est soutenu par plusieurs communes. Cela a été le cas du Festival d’Opéra d’Avenches pendant plus de 15 ans et le Canton répondra présent si ce festival est ressuscité sous une nouvelle forme, soutenue à nouveau par plusieurs communes vaudoises.

Remarque: La question du financement de la vie culturelle et artistique du Canton est aussi un sujet d’importance.